Le Verger: Blog de la Pomme Verte

Jour du Souvenir : 11 faits en bref

6 novembre 2017, par Granny Smith Faits historiques
Credit: www.lapresse.ca

Dynamique, travailleuse et créative, je travaille fort à récolter des sites web dans mon verger toute la journée et à écrire des articles comme celui-ci.

Le 11 novembre est officiellement appelé le jour du Souvenir, également connu sous le nom de jour de l’Armistice et de jour du Coquelicot. Cet événement est commémoré partout dans le monde. À cette date, on se recueille en silence pendant quelques instants pour honorer et se souvenir des hommes et des femmes qui ont servi leur pays en temps de guerre. Le coquelicot est le symbole de ce jour. Connaissez-vous l'histoire du Jour du Souvenir?

  1. Le coquelicot
    Le coquelicot se mit à pousser abondamment en Europe parce que les sols de France et de Belgique avaient été enrichis du calcaire provenant des débris et des décombres créés par les combats de la Première Guerre mondiale. Ces petites fleurs rouges prospéraient aussi autour des tombes des soldats morts au champ d’honneur.
    Credit: www.encyclopediecanadienne.ca
  2. Le poème « Au champ d’honneur »
    En 1915, John McCrae, un médecin qui servait au sein de l’Artillerie canadienne, mit ce phénomène en évidence dans son célèbre poème In Flanders Fields:
    Au champ d’honneur, les coquelicots
    Sont parsemés de lot en lot
    Auprès des croix; et dans l’espace
    Les alouettes devenues lasses
    Mêlent leurs chants au sifflement
    Des obusiers.
  3. Décès de McCrae
    McCrae est décédé d’une pneumonie pendant qu’il servait en 1918 et il a été enterré près de l’endroit qui lui a inspiré son poème. Il serait tout indiqué si des coquelicots poussaient sur sa tombe.
  4. Engagement de M. Michael
    En 1918, après avoir lu le poème de McCrae, Moina Michael pris un engagement personnel de porter toujours un coquelicot rouge des Flandres comme un signe du Souvenir et un emblème de l’oriflamme avec tous ceux qui sont morts.
    Credit: www.musee-mccord.qc.ca
  5. Inspiration de Mme Guérin
    En 1920, Anna Guérin participait au congrès national de la Légion américaine à titre de représentante du secrétariat du YMCA de la France. Elle fut inspirée par l’idée de Moina Michael d’utiliser le coquelicot comme fleur du Souvenir et elle crut que le coquelicot pourrait également servir à amasser des fonds pour aider les démunis.
  6. Distribution des coquelicots
    en 1921, Mme Guérin se rendit au Canada et convainquit la Great War Veterans Association of Canada d’adopter le coquelicot comme symbole du Souvenir dans le cadre de campagnes de financement, et c’est ce que fit l’association le 5 juillet de cette même année. Ce fut la première année de distribution des coquelicots.
    Credit: www.musee-mccord.qc.ca
  7. Jour de l’Armistice
    De 1921 à 1930, le jour de l’Armistice fut célébré le lundi de la semaine où tombait le 11 novembre. En 1931, Alan Neill, député fédéral de Comox–Alberni, introduisit un projet de loi visant à commémorer l’Armistice le jour même du 11 novembre. Ce projet de loi adoptée par la Chambre des communes changea aussi le nom de cette journée à « jour du Souvenir ». Le premier jour du Souvenir fut célébré le 11 novembre 1931.
  8. Campagne du coquelicot
    Aujourd’hui, la Campagne du coquelicot figure parmi les principaux programmes de la Légion royale canadienne. Les fonds recueillis viennent en aide directement aux vétérans en difficulté financière et servent aussi à financer l’achat d’appareils médicaux, la recherche médicale, la prestation de services à domicile, le maintien d’établissements de soins de longue durée et divers autres projets.
  9. Comment le coquelicot doit-il être porté?
    La Légion royale canadienne suggère de porter le coquelicot sur le revers gauche du vêtement, le plus près possible du cœur.
    Credit: montreal-aurelien.blogspot.ca
  10. À quel moment peut-on porter le coquelicot?
    • Le coquelicot de boutonnière peut se porter tout au long de la Campagne du coquelicot et doit être enlevé à la fin de la cérémonie du jour du Souvenir. De nombreuses personnes épinglent leur coquelicot sur une couronne ou le déposent au pied du cénotaphe ou du monument en signe de respect à la fin de la cérémonie.
    • Outre le jour du Souvenir, les coquelicots peuvent être portés lors d’événements de commémoration tout au long de l’année, notamment lors d’anniversaires de grandes batailles, d’un service commémoratif à un congrès de la Légion royale canadienne ou lors d’événements d’Anciens Combattants Canada à l’étranger.
    Credit: www.journaldemontreal.com
  11. 2 minutes de silence
    Le jour du Souvenir, à 11 heures précises, les gens observent deux minutes de silence pour honorer la mémoire des soldats disparus. C'est en effet à la onzième heure du onzième jour du onzième mois que l'Armistice est entré en vigueur.

Apprenez cette histoire à vos élèves à travers des informations, des impressions, bricolages, des lectures et des scénarios pédagogiques de la Pomme verte.


Grâce aux millions de gens qui portent le coquelicot de la Légion, chaque mois de novembre, la petite fleur rouge n'a jamais été oubliée, ni le souvenir des compatriotes morts au combat.

Sources: