Le Verger: Blog de la Pomme Verte

Saint-Valentin : 7 animaux fidèles pour la vie!

1 février 2017, par Granny Smith Animaux

Dynamique, travailleuse et créative, je travaille fort à récolter des sites web dans mon verger toute la journée et à écrire des articles comme celui-ci.

Avoir une relation amoureuse qui dure toute une vie, c’est le rêve de beaucoup d’entre nous! Chez les animaux, il existe certaines espèces qui prennent le statut « en couple » très au sérieux. Une fois qu’ils sont ensemble, c’est pour la vie! Voici 7 espèces dont la fidélité est exemplaire :

  1. Cygne : La fidélité des cygnes est si grande qu’elle est devenue un symbole de l’amour… En automne, après une jolie parade nuptiale pendant laquelle le mâle et la femelle apprennent à se connaître, le nouveau couple part à la recherche d’un territoire où fonder sa famille. Pour le reste de leurs jours, ils se retrouveront à ce lieu précis pour perpétuer le cycle de la vie.
  2. Gibbon : Sur les 300 espèces de primaires, le gibbon faire partie des 6% de monogames. Pour cimenter leurs liens, ils se fouillent mutuellement dans leur dos à la recherche de poux, chaque jour, pendant au moins 15 minutes. La nuit, les deux dorment sur la même branche serrée l’un contre l’autre.

    Le couple de gibbons est fidèle. Il défend son territoire en permanence : on dit qu’il s’agit d’une espèce territoriale. La société gibbon fonctionne sur un mode matriarcal, les familles sont petites et monogames et composées uniquement du couple et de leurs rejetons. La femelle donne généralement naissance à 4 petits maximum tout au long de sa vie, à raison d’un à la fois, et le petit reste dans sa famille jusqu’à ses cinq-six ans. Niveau hiérarchie, c’est la femelle qui mène, puis les petites femelles, les petits mâles et enfin le mâle.
  3. Vautours noirs : La formation du couple, ou les retrouvailles pour les vautours commencent par la parade nuptiale. Il s’agit d’un « vol en tandem » où les deux oiseaux volent l’un au-dessus de l’autre. Au moment de la reproduction, après cette belle parade aérienne, le couple prépare le nid. Le mâle et la femelle couvent tous les deux les œufs, se relayant toutes les 24 heures, et nourrissent tous les deux leurs petits après l’éclosion. Le vautour noir est plutôt possessif et intransigeant en matière de fidélité. Fait intéressant, si jamais l’un deux s’aventurait à être infidèle, la communauté de vautours noirs servirait une terrible correction au fautif!
  4. Crédit: l.envol.des.oiseaux.over-blog.fr
    Tourterelles : Ils sont unis pour la vie, ce qui peut présenter 20 ans d’existence. Seule la mort de l’un des partenaires peut rompre le couple. Lorsque les tourterelles se rencontrent pour la première fois et décident de s’unit, le mâle part à la recherche de l’endroit idéal pour bâtir leur nid. Elles défendront ce dernier en équipe. Après la ponte des deux œufs, le mâle et la femelle s’emploient successivement à les couver (pendant une quinzaine de jours). Ils se partagent la tâche de nourrir et d’élever les oisillons. Pour renforcer les liens ou en prélude à l’accouplement, le couple est observé en train de roucouler et de se bécoter.
  5. Pygargues à tête blanche (« aigle à tête blanche ») : Le Pygargue à tête blanche est un rapace très fidèle. Après la parade nuptiale, ils restent ensemble pour la vie et restent fidèles. Ce « contrat » ne prend fin qu’en cas de décès, mais également si le couple ne parvient pas à se reproduire! Comme les vautours noirs, le mâle et la femelle couvent à tour de rôle et se relaient pour s’occuper de leurs petits.
  6. Loups : Les loups font preuve d’une fidélité absolue, car seule la mort peut les séparer! Généralement, si l’un meurt, l’autre se laisse mourir.

    Une meute de loups commence par un couple dominant, puis ses petits et ensuite des loups inférieurs. Pour affirmer son unité et son approbation du territoire, le couple dominant hurle souvent ensemble.
  7. Hiboux : Chez les hiboux, le mâle met un an environ à séduire sa femelle! Les couples se forment en automne et l'on peut y observer quelques parades. Cependant, les parades nuptiales liées à la nidification commenceront en février mars. À l'occasion, des vols nuptiaux le hibou provoque des claquements d'aile. Le chant et leur sert à marquer leur territoire de nidification. Les femelles et les mâles non appariés chantent bien plus que les couples déjà unis. Le mâle fait des offrandes à la femelle bien avant la pondaison toujours aux mêmes endroits à proximité du nid.
    Crédit: www.espacebuzz.com

Cette rubrique pourrait vous servir de source d’inspiration pour les petits noms affectueux à donner à votre partenaire!

Sources: